Principes


Quels sont les objectifs de votre business plan ?

Vous êtes salarié et vous voulez devenir votre propre patron ? Vous êtes au chômage et vous cherchez à créer votre emploi ? Vous êtes à la retraite et vous voulez compléter votre revenu ? Plus de 1 200 000 personnes en France veulent créer leur entreprise.

Mais, il apparaît que 1 entreprise sur 2 ne dépasse pas le cap des 2 ans. Pourquoi ? Les raisons sont multiples mais l’un des facteurs principal est le manque de préparation et de réflexion avant la création de l’entreprise.

Pour limiter les risques d’échec, un business plan ou plan d’affaires doit vous permettre de :

  • Poser votre projet sur le papier et de valider ses différents aspects : commerciaux, financiers, humains, etc…
  • Présenter votre projet aux différents interlocuteurs : banque, avocat, expert-comptable, etc…
  • Déterminer votre besoin de financement et convaincre d’éventuels investisseurs : futurs associés, banques, fonds d’investissements, etc…

.

Quel doit être le contenu de votre business plan ?

Votre business plan doit comprendre au minimum les éléments suivants :

  • Une présentation de votre projet
  • Un plan de financement sur 3 à 5 ans
  • Un compte de résultat prévisionnel sur 3 à 5 ans
  • Un prévisionnel annuel de trésorerie sur 3 ans à 5 ans
  • Une situation mensuelle de trésorerie pour les 12 premiers mois
  • Un bilan prévisionnel sur 3 ans à 5 ans

Ce document de 15 à 25 pages doit être synthétique et convaincant. Les éléments d’information supplémentaires (devis pour les travaux, études économiques, Cv, etc…) pour comprendre les états financiers prévisionnels du business plan seront mis en annexe.

Il est préférable que votre business plan soit élaboré ou validé par un expert-comptable pour éviter toute incohérence dans les éléments chiffrés. De plus, la signature de l’expert-comptable apporte une crédibilité plus importante à votre projet en particulier dans le cas d’une demande de financement.

A l’issue de la lecture de votre business plan, vous devez être capable de :

  • Différencier votre projet par rapport à vos concurrents
  • Apprécier la rentabilité et les risques du projet
  • Connaître les moyens humains et matériels mis en œuvre
  • Identifier les éventuels besoins de financement externe

.

Comment rédiger un bon business plan ?

Dans tous les cas, le porteur de projet doit participer à la rédaction du business plan, mais il est possible qu’il se fasse assister par un conseil externe sur certains points techniques, tels que :

  • La réalisation de l’étude de marché

Suivant le besoin plus ou moins approfondi d’une étude, il est possible de faire appel à un conseil externe par exemple pour rédiger un questionnaire,  effectuer un sondage, traduire en chiffres les informations collectées, valider les conclusions de l’étude : panier moyen, chiffre d’affaires prévisionnel, zone de chalandise, etc…

  • La réalisation des états financiers

Il s’agit de la partie la plus technique du business plan. Il est possible soit de recourir à un logiciel pour préparer les états financiers (compte de résultat, plan de financement, etc…), soit de faire appel à un conseil externe (expert-comptable).

Un logiciel comporte l’inconvénient majeur de ne pouvoir prévoir les différentes règles comptables, sociales et fiscales souvent très différentes d’une activité à l’autre.

Un expert-comptable vous apportera les conseils nécessaires à votre projet et pourra notamment identifier les aides dont vous pouvez bénéficier à la création et qui doivent être prise en compte dans votre plan d’affaires : exonération de charges sociales, prêts d’honneur, Accre, Nacre, etc…

Lire les autres points du Business Plan en 5 étapes :

  1. Principes à respecter
  2. Synthèse de votre étude de marché
  3. Rédaction de la présentation de votre projet
  4. Élaboration des états financiers
  5. Analyse et critique
Partager cet article :Share on Facebook1Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0